Télématique automobile pour assureurs et respect des libertés individuelles

La télématique permet aujourd'hui de considérer les véhicules comme des objets connectés susceptibles de remonter des données utiles. Les assureurs,
en particulier déploient en ce moment des boîtiers et des applications sur smartphones chargés d'estimer le risque pros par le conducteur (risk assessment).

Cet article explique en quoi les applications d'estimation du risque de conduite ne sont pas compatibles avec les calcul basé sur des statistiques dans le cloud. En effet, les données enregistrées pour calculer un risque permettent de reconstituer, une fois confrontées à une carte de navigation, les infractions (de type excès de vitesse). Or, l'enregistrement d'infractions dans des fichiers informatiques, même de manière indirecte, est interdit par le code pénal et poursuivi à juste titre par la CNIL.

Nous présentons ensuite l'application SafetyNex qui permet de calculer le risque pris par le conducteur en localisant tous les calculs dans le microprocesseur du smartphone, évitant ainsi d'enregistrer les données brutes dans le cloud. Cette application fournit toutes les données nécessaires aux assureurs, sans jamais transmettre de données confidentielles (SafetyNex ne permet pas de savoitr où est le conducteur, à quel moment précis, et à quelle vitesse il roule, sachant que ces données très personnelles ne sont d'aucune utilité pour la compagnie d'assurance).

SafetyNex développé par NEXYAD est de ce fait une application disruptive autant par son mode de calcul (le calcul du risque utilise la notion de quasi-accident développée par les experts de la sécurité routière), que par son implantation informatique (calcul en local et non pas sur des serveurs informatique distant, si bien que les données confidentielle et personnelles du conducteur restent dans son propre smartphone sans que l'assureur ou NEXYAD ne puisse y accéder).

Par ailleurs, SafetyNex permet d'alerter le conducteur lorsqu'il s'engage trop vite sur un tronçon d'infrastructure dont il n'a pas perçu le danger. L'alerte intervient en temps réel et en amont du risque, si bien que le conducteur a le temps de ralentir et de faire ainsi baisser son risque. Cet aspect "aide à la conduite" et prévention des accidents est unique.

SafetyNex

 

Lire l'article : http://nexyad.net/Automotive-Transportation/?p=2459